mardi 16 novembre 2010

Au tour de Jacky et Michou de se présenter autour d' un verre:

Voici mes deux irréductibles piliers de Bar(s) ("Combien?" je garderai toujours le silence sur le nombre exact d' établissements publics que fréquentent ces deux acolytes).

Commençons par la genèse: Jacky (toujours à gauche)n' est pas qu' une pure fiction...
 C' était un beau jour jaune orangé d' Automne. 
Une fois de plus, réduit à faire la manche.
Pour unique but d' imprimer mes planches.
Il est arrivé lorsque je faisais l' aumône. 
(pour les spécialistes: quatrain? 4-1? ou 3-2?...)
N' hésitez pas à cliquer dessus pour l' agrandir (comme pour tous les autres posts)...
Il était là, en chair et en os. La même chevelure au vent mélangée à une calvitie frappante!
"Si j' les aurais eu, j' te les aurais donné les 50 centimes!" affirma t-il tout
en mouvement circulaire avec ses bras et sa démarche arquée à la Johnny Wayne.
Ce fut le plus beau jour de ma vie 
(excepté la naissance de mon frère aîné).

Michou est venu bien après, mais également par l' inspiration de cette tranche de vie.
Le véritable Jacky, donc, était accompagné d' un homme massif, costaud, au regard sombre. En dépit de cela, il avait l' air inoffensif. Une tendresse inexplicable ou innée (de nature)...

C' était la naissance de Jacky et Michou tout en proses: Voilà pour vous ce soir dans mon humeur paisible.

-rob-

Aucun commentaire: