jeudi 26 avril 2012

La collaboration: l'opium de tous les artistes...

Amies, Amis de mes humeurs paisibles,

 Sachez-le, nous n'évoquerons pas ici de quelconques résultats qu'ils soient chiffrés, phrasés ou autres. Et oui, il est venu le temps, non pas des cathédrales, mais de vous présenter quelques modestes collaborations. Tandis que les chiffres deviennent peu à peu le véritable opium du peuple, la collaboration est restée celui de l'artiste qu'il soit amateur ou professionnel!

Revenons-en à nos moutons: les dessins qui vont suivre sont le fruit de deux travaux écrits de fin de troisième année en sciences politiques.

 Le premier mémoire, Marianne au pays des "Sultans batailleurs": une approche géopolitique de la départementalisation de Mayotte, a été écrit par Marius Marin en 2011 sous la direction des chercheurs J-W. Dereymez et K. Dupinay-Bedford dans leur séminaire Géopolitique du monde contemporain.

En voici l'illustration:

* Slogan utilisé par le Comité maore, organisation de la société civile comorienne militant pour la réintégration de  Mayotte dans les Comores
 ** Extrait du discours de N. Sarkozy prononcé le 18 Janvier 2010 à Mayotte


 Ce ne fut pas tâche facile d'illustrer un sujet assez vaste tant par son histoire que son actualité. Pour y remédier, j'ai alors fait appel à quelques allégories qui représentaient plutôt correctement la situation ambiguë de cette île désormais devenue le 101ème département français. Pour vous renseigner, vous faire votre avis sur le sujet ou tout simplement voir à quoi fait écho ce dessin, rendez-vous ICI

Le deuxième mémoire qu'il m'a été chargé d'illustrer, toujours avec cet immortel plaisir paisible, est celui de Marine Roville intitulé La politique européenne de voisinage en Méditerranée: assurer la sécurité par l'aide au développement et réalisé aussi en 2011 sous la direction des deux mêmes chercheurs, J-W. Dereymez et K. Dupinay-Bredford, et de leur séminaire Géopolitique du monde contemporain. 


 Ce mémoire avait pour objectif de dresser un bilan d'un volet de la politique extérieure de l'Union Européenne dans une région circonscrite, la politique européenne de voisinage en Méditerranée, depuis son lancement en 2004 puis d'en tirer des enseignements et des perspectives dans un contexte particulier, celui du "printemps arabe" notamment en Tunisie et en Égypte. Vous pouvez également le consulter ICI.

 Sur cette illustration, vous pourrez reconnaître, je l'espère, de gauche à droite la drapeau tunisien (à ne pas confondre avec celui de la Turquie chers lecteurs), le président tunisien déchu en 2011 Zine el-Abidine Ben Ali, Nicolas Sarkozy, le haut représentant de l'Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité pour l'Union Européenne Catherine Ashton et, pour finir, le président du conseil italien également déchu Silvio Berlusconi.

A venir: un court résumé de ces mémoires par les auteurs eux-mêmes plus à même de vous présenter brièvement leurs contenus.

Sur ce, et ce d'autant plus que, mes chers lecteurs, balayons ces quelques formalités académiques pour vous souhaiter une lecture décontractée et vous prévenir que d'autres humeurs s'érigeront bientôt mais...quand elles en auront envie!

-rob-

Aucun commentaire: